logo article ou rubrique
Des architectes français se mobilisent en faveur du climat
Article mis en ligne le 24 novembre 2019

TRANSITION écologique. Dans une tribune diffusée sur le site architectsdeclare.com, six agences françaises d’architectes appellent notamment à préférer la rénovation à la démolition et à la construction de nouveaux bâtiments. Une soixantaine de confrères se sont d’ores et déjà joints à leur appel.

Alors que le Mondial du Bâtiment s’ouvre ce lundi 4 novembre à Villepinte (Seine-Saint-Denis), avec, notamment, une attention particulière portée à la réduction de l’empreinte carbone du secteur de la construction, six agences françaises d’architectes publient une tribune appelant leurs confrères à se « mobiliser face à l’urgence climatique et écologique. » Dans ce texte diffusé sur le site architectsdeclare.com, Art & Build architectes, Atelier Pascal Gontier, Encore Heureux architectes, JAP Jourda Architectes Paris, Jakob+Macfarlane architectes urbanistes designers et Lipsky+Rollet Architectes soulignent « le rôle majeur » que joue l’industrie de la construction dans le changement climatique et la dégradation de la biodiversité, avec un poids de près de 40% dans les émissions de dioxyde de carbone.
à lire aussi

À lire aussi : Sanctionné, l’Ordre des architectes trouve un soutien auprès de l’Unsfa

« Ce qui fait défaut, c’est la volonté collective »

Une situation à laquelle les progrès de la recherche et de la technologie permettent d’apporter des débuts de réponse, mais, « ce qui fait défaut, c’est la volonté collective », estiment les signataires. Ces derniers prennent donc plusieurs engagements, à commencer par la sensibilisation de leurs clients aux crises du climat et de la biodiversité, le partage de leurs connaissances en la matière sur une base gérée en « open source », ou encore l’évaluation de chaque nouveau projet en fonction de sa contribution positive au climat. Les six cabinets d’architectes entendent également, lorsque cela est techniquement possible, préférer la rénovation à la démolition et à la construction de nouveaux bâtiments.
à lire aussi

Après Elan, bailleurs sociaux et architectes en quête d’une nouvelle relation
Architectes, que faire face aux réclamations financières des entreprises ?

Parmi leurs autres résolutions figurent l’intégration du coût du cycle de vie et le potentiel de « convertibilité » du bâti après usage comme bases de réflexion de leur travail, ainsi qu’une plus grande utilisation des matériaux à faible teneur en carbone. Une soixantaine d’agences d’architectes se sont d’ores et déjà jointes à leur appel. La transition écologique sera par ailleurs au menu de l’événement « Réparer la ville » organisé par l’ordre des architectes d’Ile-de-France du 20 au 22 novembre.