*
Régionales - Les transports, sujet central de l’affrontement entre Pécresse et Huchon
Article mis en ligne le 26 février 2010
dernière modification le 4 octobre 2014

Le président du conseil régional d’Ile-de-France et candidat Jean-Paul Huchon (PS) a dénoncé mercredi une "grande mystification" de son adversaire UMP aux régionales Valérie Pécresse, qui,selon lui, a "jonglé avec les contrevérités et la mauvaise foi" en matière de transports.
Dans un communiqué, Jean-Paul Huchon reproche à Valérie Pécresse d’avoir "osé déclarer" mardi que le tramway T3 autour de Paris, financé par la région et la Ville, "n’était pas prioritaire" et que d’autres projets avaient "pris du retard en raison du coût" de ce tram.

M. Huchon juge "navrant de constater que Mme Pécresse méconnaît autant les sujets régionaux". "Sait-elle seulement que 50% des usagers du tramway (parisien) T3 ne sont pas des Parisiens et que sa réalisation a permis de réduire les temps de trajet de dizaines de milliers de Franciliens ?"

Concernant le plan régional de mobilisation de 18 milliards d’euros pour les transports, "les collectivités locales mettent à elles seules sur la table 12 milliards", alors que "le silence de l’Etat est assourdissant sur sa participation financière", poursuit Jean-Paul Huchon, pour qui "il a été plus fait par les élus locaux en trois ans, qu’en trente ans d’immobilisme et d’inaction de l’Etat !"