Coronavirus, revue de presse

 14 juillet 2020

Tiens, et si on s’amusait avec les oxymores, Sauvons la démocratie grâce aux prisons, réduisons les maladies grâce à la pollution, devenons équitable grâce aux écarts de richesses, sauvons la culture avec Hanouna, mangeons bio avec l’agrochimie, si on analysait l’info comme libé...
Macron : « On peut redevenir une grande nation industrielle grâce à l’écologie »

 12 mai 2020

 11 mai 2020

 8 mai 2020

- un appel de Vincent Lindon

 7 mai 2020

Un hallucinant règlement intérieur d’une école de Rosny [1]

 3 mai 2020

Et dans le classement des plus gros profiteurs de guerre, le vainqueur est... Sans surprise...

 2 mai 2020

une réflexion professionelle [2]

 27 avril 2020

 26 avril 2020

 19 avril 2020

 18 avril 2020

 17 avril 2020

 15 avril 2020

 14 Avril 2020

 12 avril 2020

 11 avril 2020

 10 avril 2020

 8 avril 2020

 7 avril 2020

 6 avril 2020

 5 avril 2020

 4 avril 2020

 3 avril 2020

 2 avril 2020

 1er avril 2020

  • Non, ce n’est pas une blague, demander aux pauvres ce que les riches ne veulent pas donner.

 31 mars 2020

 30 mars 2020

 29 mars 2020

 28 mars 2020

La résistance alimentaire s’organise...

 27 mars 2020

  • Il paraît inimaginable, alors que nous sommes tel le Titanic qui affronte l’iceberg, de vouloir maintenir tous les services de comptabilité, d’administration, d’éducation, de maintenance, de consommation actifs au lieu de mobiliser toutes les ressources pour essayer d’afrêter les canots de sauvetage le plus rapidement de possible. Comment le gouvernement et tous les dirigeants d’entreprises ont-ils voulu coûte que coûte maintenir tous les services opérationnels au lieu d’appeler toute la population à se mobiliser et à s’organiser face à cet événement majeur ?
    Nous nous retrouvons à continuer à devoir jouer le concert sur le pont avant. Il aurait été autrement plus responsable d’appeler à une trêve générale les 15 premiers jours au lieu de vouloir maintenir les infrastructures comme si de rien n’était. L’avenir commence à juger et jugera...

  • Sur les salaires, Ils sont où les riches happyness profilers, les seguela, les managers et drh aux méthodes agressives, les cruise controler et autres cost killers, tous les profiteurs de guerre, bref les kapos du capitalisme, on ne vous entend pas bien.
    Vous pouvez répéter madame pennicaud, buzin, macron ? Après vous ferez ? Après quoi ? Comment vous expliquer Game over en votre novlangue de winner psychopathe ?
  • Gestapo 2.0, le ministère de l’intérieur aurait par contre fait une offre très intéressante...
  • Désormais CDI c’est "Coopérateur Des Investisseurs", esclave en novlangue...
  • Eugénisme made in USA.
    "La vraie question est la suivante : allons-nous couler toute l’économie pour sauver 2,5 % de la population qui, en règle générale, 1/ coûtent cher à la société et 2/ ne sont pas productifs ?” Ces quelques mots publiés sur Twitter dimanche 22 mars par Scott McMillan sont rapidement devenus viraux aux États-Unis."

 26 mars 2020

 25 mars 2020

 24 mars 2020

 23 mars 2020

  • Établissement d’une nouvelle autorisation de sortie, [13]

 20 mars 2020

  • Établissement de la première autorisation de sortie ("ausweiss"), des membres d’une famille sont verbalisés suite à un enterrement.
    Ne pas oublier que c’est un banquier et des actionnaires (aidés par les très sympathiques ministres de l’intérieur et autres humanistes préfets) qui gèrent cette crise.
    Pour certains, profitez bien de votre confinement car ce sera probablement amputé de votre temps de congé, pour les autres, juste en marche ou crèves...
    Bonnes vacances à certains.

Comme dit Frédéric Lordon, ce sont bien des c... qui nous gouvernent

 19 mars 2020

Après les annonces de son boss de régressions tout azimut.
Si vous êtes pris de vomissements, de nausées voir de vertiges devant tant, d’hypocrisie, d’aveuglement, de cynisme, d’opportunisme, d’oxymore, ne consultez pas, vous commencez juste à comprendre le startup spirit qui consiste à dire un truc et son contraire en moins de 24h (pour écarter toute responsabilité) . Tachons de nous en souvenir...

 18 mars 2020

on prépare l’opinion pour la suite

 16 mars 2020

Réflexion du matin...
Il est assez troublant de voir en ce moment autant certains courants militants sombrer dans un conspirationnisme des plus débridés que les institutions tenter d’assoir leur autoritarisme via le télétravail ou autre connerie (l’esprit sartup nation étant une autre pandémie à éradiquer) .
Et tous ceux, au milieu, pris entre déni, désemparement et autres hésitations.
Attention, je suis tout à fait lucide du cynisme et de l’opportunisme dont le pouvoir va tenter de profiter pour être encore plus violent)
Nous sommes au début d’une crise sanitaire qui révèle tous les travers de notre organisation collective dite "civilisée"... Mais potentiellement assez schizophréne.
On vit une nouvelle grippe espagnole, qui n’avait d’espagnol que le nom, avec internet en plus, la guerre en moins (pour l’instant) ...

 13 mars 2020

  • Le danger de ce virus est bien réel mais celui de ces politiques aussi. Comme on dit nous voilà à devoir choisir entre la peste et le choléra, pas simple du tout.
    Manifestations annulées mais entreprises, transports, etc plutôt maintenus. Un peu grosse la ficelle, non ?

    Si on s’en tient à l’épidémiologie, pourquoi ne fermer que les structures jugées "non productives" économiquement (école, lycées, universités) et ne pas limiter d’autres secteurs qui favorise la propagation (transports, flux tendus, absence de stocks,...)
    Côtés économie, rien concernant une éventuelle contribution des immenses trésors de guerre des dividendes des grandes richesses et autres exil fiscal, ben voyons.
    L’union sacrée autour de cette catastrophe sanitaire est une aubaine inespérée pour passer d’innombrables textes vite fait (renflouement des banques, loi asap, 49,3 retraites, chômage, privatisation de la poste, ...) et potentiellement aller 3 fois plus vite dans la dérégulation écologique sociale et économique (les bourses ne s’y trompent pas en rebondissant de joie aujourd’hui) n’en jetez plus.

  • Xi jingping se rend a Wuhan le 11 mars 2020, les chiffres chinois de l’épidémie s’arrêtent soudainement de progresser, défiant touts les lois de la statistique