Coronavirus, ressources


Autorisation de "sortie" du 23 mars 2020 (remplaçant celle du 20/03/2020)

Une suggestion, sortez 10 minutes le soir et ouvrez grandes vos oreilles pour apprécier cet incroyable espace sonore dégagé du vacarme humain. Une plénitude digne d’une nuit à la belle étoile au milieu du Larzac ou en haute montagne. Trop bon... Et qui pose de biens bruyantes questions.

Il conviendra de rester particulièrement vigilant, une fois la crise sanitaire passée, à l’évolution industrielle, politique de notre société.
Il va falloir se frayer un chemin dans cette jungle très touffue de 3 virus aussi dangereux : coronavirus, fake news (incluant les divers obscurantismes, affirmations sans réels fondement ou autre déduction fumeuses en cascade) et la propagande "officielle".

2 risques majeurs nous guettent :

 Industrie-Environnement

Face au flagrant constat de perte d’autonomie logistiques de l’Europe et plus spécifiquement la France, la tentative de réindustrialisation sauvage faisant table rase de toute précaution sociale, économique et environnementales ou remise en question est évidente. Un désastre annoncé. Sous prétexte d’urgence, l’état, les industriels et autres multinationales ne manqueront pas de tenter une offensive sur tous les fronts sans précédent.
Le capitalisme montrant clairement ses limites, il va être urgent de réevaluer l’utilité sociale des métiers.
De nombreuses propositions sont déjà faites depuis longtemps, les écouterons nous ?

25/03/2020 état d’urgence sanitaire déclaré, 25 ordonnances sont déclarées et immédiatement critiquées, sans dates limites, elle ouvrent la voie à une totale dérégulation du travail (60 heures...).
L’économie ne change rien à ses habitudes, quoiqu’il advienne [1].

 Démocratie

l’union sacrée s’est instillée brutalement et profondément telle une séance d’hypnose collective, toute vigilance ou remise en question étant perçue soudainement comme de la désertion ou une tentative de sape du moral "citoyen"... La stratégie du choc tourne à plein régime...

D’ores et déjà, les mesures politiques, en plus de leurs atermoiements sanitaires dangereux, s’orientent d’avantage vers des régressions sociales majeures.
L’état d’urgence sanitaire ouvre une brèche autoritaire inédite, lire ce parallèle sur la première guerre mondiale.
La chine semble saisir l’opportunité rapidement.
D’inquiétantes mesures sont déjà en réflexions. Quelles garanties avons-nous des suppressions de ces mesures une fois la pandémie passée (l’argument d’un potentiel retour sera probablement avancé).

 Coronavirus

Synthèse Covid19

Une remarquable synthèse sur le sujet

il faut arriver à distinguer 2 choses dans cette pandémie.
D’une part, l’approche sanitaire et le confinement rendu obligatoire du fait des faillites successives des investissement dans la santé publique et dont nous ne sortirons qu’en ayant des tests et des quarantaines ciblées faisables systématiquement, et d’autre part l’histoire politique de notre civilisation qui est en train de se faire et prendre un tournant dystopique effrayant. Du fait des exemples de "rigueur" sanitaires efficaces dans des pays particulièrement autoritaires (Chine, Taïwan, Singapour,...)

20/03/2020 Combien de morts indirects de solitude suicides, violences conjugales. Comment et de quoi vivent les sdf, les gens du voyage,... ? Une amie à Toulouse qui s’occupe de chômeurs voit la faim arriver. Une terrifiante dictature sanitaire qui arrive si on ne se soulève pas en masse dès que possible, une fois la crise sanitaire passée.
Choix cornélien de sauver le plus possible de gens maintenant ou l’humanité plus tard...

La carte mondiale de la propagation de la pandémie.
une autre sous forme de planisphère et une avec plus de détails
La carte de France

Une vidéo assez instructive, sans fard ni censure, sur les nombreuses questions sanitaires, politiques

Des hypothèses sur un lien avec la pollution de l’air.

Investigation sur les débuts et la propagation de la maladie

Un site avec pas mal de ressources, hélas, peu en français...

Un article sur les diverses approches épidémiologiques

Sur le docteur Raoult, à la sulfureuse réputation, il faut arriver à déméler [2] la rigueur scientifique de la brutale hypermédiatisation. En plus de méthodes de management assez "particulières"

 La grippe espagnole

Des infos sur les épidémies passées